La clé du progrès, du succès et du bonheur

On réussit ou on échoue à quelque chose, peu importe sa nature, par rapport aux informations que l’on a. Sachant que notre cerveau prendra la meilleure décision pour lui selon les informations qu’il a, cela induit deux choses :

  • Nous voulons avoir autant d’information que possible, et de qualité.
  • Lorsque nous, où quelqu’un d’autre s’est trompé, il/elle n’aurait pas pu prendre une meilleure décision.

Si l’on continue notre réflexion sur ce sujet, on peut remarquer que c’est justement le fait d’avoir pris cette décision, et d’avoir jaugé les conséquences que nous avons eu de nouvelles informations : si c’était la bonne ou pas.

En réalité, il a été découvert que notre cerveau ne prend pas de décision de manière logique, mais émotionnelle, contrairement à l’idée reçue. En fonction de son ressentis par rapport à un événement ou un choix, il jaugera si le retour était de la douleur ou du plaisir, ainsi que l’intensité. Voilà pourquoi nous devenons si dépendant à des choses, ou alors que lorsque nous avons subi une grande douleur, nous nous promettons de ne plus faire la même erreur, même ci parfois cela consiste à bannir tout risque lié à l’épanouissement de l’amour ou à la carrière.

C’est purement une décision émotionnelle et rien de logique. Essayer de combattre notre problème émotionnel avec de la logique, c’est perdre d’avance.

Si nous n’avons pas atteint ce que l’on souhaite être ou avoir, c’est parce que nous ne savons pas comment. Et je vous félicite d’avoir pris ce livre, c’est un grand pas en avant.

Mais l’information ne suffit pas, il faut passer à l’action. Et nous verrons tout cela en détails plus tard, mais c’est la vitesse à laquelle nous passons à l’action qui détermine notre succès. Pas seulement pour les choses que nous avons déjà fais, mais surtout pour les choix que nous savons que nous devons prendre depuis des mois voir des années ; comme se mettre sérieusement au sport, arrêter la surconsommation de sucre, le tabac, ou encore de passer trop de temps à procrastiner. Ce sont les décisions que l’on veut prendre depuis des années et qui pour certains n’appliquent jamais, qu’il y à la plus grande marque de différence, et la plus grande évolution possible.

Comme dit Anthony Robbins, ce n’est pas le changement qui prend du temps, celui-ci est instantanné. Mais c’est la préparation au changement qui est longue.

Article similaire :  Comment attirer la chance vers soi ? (à coup sur)

Le bonheur repose sur trois choses, un peu comme une table à 3 pied qui ne tiendra pas debout si l’on en retire un. Il s’agit de tout ce qui touche au corps Corps (Santé, Beauté, Énergie, etc..), aux Relations (Sentimentales, Familiales, Amicales, Professionnelles), mais aussi aux Finances. Ces 3 notions sont relatives à chacun, nous avons nos propres envies et attentes qui diffèrent. Mais ce qui est sur c’est qu’il suffit d’oublier de progresser dans un seul élément pour limiter notre vie et donc limiter notre bonheur.

Je terminerais par rappeler que tout les conseils donnés sur ce blog ou ailleurs. Ce ne sont pas des chose qui vous servirons à organiser un plan pour atteindre vos objectifs. Tout succès se passe dans l’action, et c’est donc notre manière de réagir aux différentes situations qui déterminent la réussite, le progrès, et le bonheur. Et pour ça, il faut déjà se retrouver dans les bonnes situations.

Si quelque chose n’est pas à 100 % impossible, c’est qu’elle est possible. Ça tombe bien, rien n’est impossible. Nous n’y sommes pas encore arrivés parce que nous sommes limités, non pas par les autres, le corps ou l’argent. Mais juste par l’information.

Laisser un commentaire