Le guide ultime pour créer le prochain Facebook, Uber ou Netflix (creer une startup)

Le guide ultime pour créer le prochain Facebook, Uber ou Netflix (creer une startup)

Le guide ultime pour créer le prochain Facebook, Uber ou Netflix (creer une startup)

 

Si vous recherchez le points commun avec toutes les grandes & nouvelles entreprises/startup qui les à propulser au sommet alors vous êtes au bon endroit. Je vais vous expliquer les 5 priorités fondamentales (et dans l’ordre en plus !) pour créer une Fortune 500 Compagnie. Dans cet article j’utiliserais des concepts et je prendrais l’exemple de nombreuses compagnies et, et bien qu’elles soient en général très connu, la première fois que j’en parle vous pourrez cliquez dessus, un nouvel onglet s’ouvrira  alors avec le site de cette dernière ou une page Wikipédia qui explique le concept. Enjoy !

 

Cependant vous devez savoir que c’est quelque chose qui va prendre du temps et des efforts. Ceci dit ce guide vous aidera en vous indiquant les éléments INDISPENSABLES pour y arriver.

 

Creer une startup bourse-millionnaire.com

 

Comme vous le voyez sur l’image ci-dessous il existe 5 niveaux, chaque doit être réalisé et confirmé dans l’ordre ! Plus une étape près du pied de la pyramide est oubliée, plus la défaite est assurée.

Vous connaissiez surement déjà ces 5 éléments mais vous ne les avez surement jamais bien coordonnés ensemble. Ces 5 éléments sont indispensables pour avoir des clients, mais ne garantissent pas le profit (nous verrons ça dans un prochain guide). Car quand on a des clients, les profits suivent : Snapchat et Twitter sont de bons exemples, pendant des années l’un n’avait aucun revenu et valait des milliards, tandis que l’autre perdait de l’argent et beaucoup voulait y investir !

 

1)  A quelle demande répondez-vous ?

« Trouvez ce dont les gens ont besoin et donnez leurs » – « La pyramide des besoins de Maslow », etc.. On entend cela partout et au final, tout le monde le répète sans savoir ce que cela veut dire.

Besoin signifie que vos clients potentiels doivent déjà utiliser une alternative au besoin. Cette alternative peut être dépensée financièrement, en temps ou en énergie.

Laissez-moi vous expliquer.

D’un côté il y a 3000 travailleurs, 2 collèges et un lycée qui déjeune tous les midis dans une zone commerciale. De l’autre une zone résidentielle où les gens déjeuner et dine chez eux (et ne commandent jamais) ou sur leur lieu de travail. Ou aller vous implanter votre restaurant ? Là où les gens ont déjà l’habitude d’aller au restaurant ! Je prends ici un exemple à l’extrême pour que vous compreniez bien que le besoin doit déjà être résolue d’une certaine manière.

Uber permet de se déplacer d’un point A à un point B à l’intérieur d’une ville, les alternatives sont les transports en commun et le taxi. Certaines personnes payent déjà pour ces deux services.

Instragram permet de dépenser du temps à poster, commenter et aimer des photos : ils le faisant déjà sur Facebook !

Le but est donc qu’une seule entreprise propose une alternative à un marché, cette alternative doit être mieux, moins chere ou les deux : pour se déplacer dans une ville il y a plusieurs types de transports en public (métro, tramways, bus, etc..), plusieurs entreprises de taxi, mais une seule entreprise du type d’Uber.

Un autre exemple du fait que vous devez être légèrement meilleur : à l’époque les SMS étaient limité à un nombre d’unités, ce qui fait qu’on ne pouvait pas lancer de longue discussion. Et Whats’sapp est arrivé, en proposant d’envoyer des SMS en limiter. Plusieurs entreprises ont essayé de copier leur concept mais ont échoué :

  • Parce que de 1, ils faisaient la même chose que whatsapp, et n’apportaient rien en plus
  • Et de 2, les SMS sont devenu illimités, et il n’y avait plus d’intérêt à télécharger ces applications. Les gens continuent à utiliser whatsapp pour trois raisons principales : parce qu’ils sont habitués, parce que l’appli innove avec les emojis, les appels vidéo peu importe que vous ayez un samsung ou un apple et autres innovations, et pour les appels et SMS internationaux.

Ceci compte aussi bien pour l’idée du produit/service que pour les gens qui vous essaye d’atteindre. S’ils dépensent déjà de l’argent pour une alternative à ce que vous proposez, et que ce que vous faites est meilleur (et dans certains cas, vous n’avez même pas besoin d’être meilleurs) alors vous aurez des clients.

 

2) La Notoriété et la publicité

Vous devez surement vous demander pourquoi je n’ai pas mis ce point en première position à cause de la phrase : « Vous aurez beau avoir le meilleur produit du monde, si personne n’est au courant, personne ne peut l’acheter »

Et cette phrase est totalement vraie, mais : si vous essayez d’ouvrir une laverie, un endroit où tout le monde à une machine à laver (ou pire, ou n’il y a même pas d’habitations !) vous n’irez pas bien loin.

Le but ici est de se faire connaitre des clients potentiels. J’ai mis notoriété et publicité parce que, bien que la publicité soit le moyen le plus répandu pour se faire connaitre (et totalement contrôlable par l’entreprise), il y à également les partenariats, le bouche à oreille/viralité, la press et autres.

Retenez cependant que se contenter d’un seul moyen pour se faire connaitre est comme être au-dessus du vide en vous tenant sur une petite ficelle, si elle casse, vous êtes mort.

 

3) La Segmentation, le Positionnement et le Mix Marketing

Que se passe t-il si votre coeur de cible est une université et que vous votre plat le moins cher est une soupe à 295€ ? Votre soupe est très bonne, votre restaurant est accueillant, les étudiants ont l’habitude de déjeuner dans la zone où vous êtes implanté mais vous aurez peu (ou pas) de clients.. Tout simplement parce qu’ils n’auront pas les moyens de payer le prix fort.

Ici la meilleure solution est de suivre ce qui est déjà fait (encore une fois). Quels sont les différents segments (groupes) du marché ? Il y a t-il des étudiants qui mangent fast-food, des employés qui sont plutôt restaurant et des cadres et dirigeant de grandes compagnies prêt à dépenser plus pour du caviar-champagne tous les jours ? Regardez votre marché, et regardez les prix, les produits, les moyens de communication et de distributions que sont utilisés par vos concurrents pour chaque segment. Puis, choisissez une marque par segment/positionnement.

Prenons le cas d’Uber, il y a probablement 4 segments :

  • Les déplacements habituels et réguliers des habitants
  • Les déplacements exceptionnels ou irréguliers des habitants
  • Les déplacements des touristes
  • etc..

Uber se positionne notamment sur ceux qui utilisent rarement les transports en commun et ceux qui prennent les taxis, et donc les déplacements irréguliers des habitants et des touristes. Pour un même trajet, imaginons qu’en métro-bus coute 2€ et en taxi 20€. Le métro à des inconvénients mais un prix bas (notamment de devoir marcher encore 20min sous le froids, ou de ne pas fonctionner aprè 00h – 1h du matin) tandis que le taxi nous récupère et nous dépose devant l’endroit requis, avec un voyage au chaud, mais cout très cher. Uber s’est positionné sur les qualités d’un taxi à un prix légèrement plus élevé que le classique métro-bus.

Idem : Facebook est gratuit, Instagram est gratuit et Twitter est gratuit : Snapchat n’aurait surement pas eu le succès qu’il a eu (voir même pas de succès du tout) s’il s’agissait d’une application payante !

Watsapp fait concurrence aux SMS et aux appels, et donc il peut se permettre d’avoir un positionnement sur tous les âges. Facebook fait concurrence à l’ancien moyen de discuter en illimité, d’envoyer des photos et ainsi de suite : les mails. Il y à t-il un âge spécifique pour utiliser les mails ? Non ! Il y à t-il un âge pour être inscrit sur Facebook ? Non ! Cependant il ont d’abord été positionné sur les étudiants, puis sur les plus jeunes, et enfin ils sont montés progressivement en âge. Ils n’ont pas attaqué tous les segments d’un coup.

Le plus grand concurrent de Snapchat est Instagram, la moyenne d’âge des  utilisateurs de ce dernier est plus basse que Facebook : idem pour SnapChat.

Détecter les segments de votre marché (groupes qui se ressemblent) et suivez la même gamme de prix, le même type de produit/service, les mêmes manières de vous faire connaitre, la même distribution.

Mais alors, comment se différencier ? On y vient !

 

4) Trouver et avoir une Unique Selling Proposition

Les deux dernières étapes de la pyramide sont de 1 : pas obligatoire. Et de 2: interchangeable dans l’ordre d’exécution.

L’Unique Selling Proposition, est la valeur distinctive de votre entreprise, de votre produit ou de votre marque. Que faites-vous de différent ? Qu’elle est votre différentiation ?

Et là ça va à l’encontre de tout ! Tout le monde dit : différenciez-vous ! Par les prix ou par la marque ! Blablabla

Mais regardez bien ! Toutes les entreprises ont-elles quelque chose de différent ? Un avantage concurrentiel ? Que neni !

Je peux aller dans une pizzeria, et deux rues plus loin aller dans une autre, il y aura les mêmes pizzas, les deux seront appétissantes, pour le même prix… Idem pour le coiffeur, je peux aller chez un coiffeur, payez le même prix que l’autre, etc..

Vous voulez un exemple avec les grandes entreprises et les startups ?

  • À quelques fonctionnalités près, si j’achète un Sony ou un Samsung, ce sera le même produit, quasiment au même prix, je pourrais prendre une photo avec les deux, appeler avec les deux, etc..
  • Que j’utilise Allo Resto ou tout autre livreur j’aurais une pizza, au même prix, livré avec la même rapidité.

Donc la différenciation n’est pas obligatoire mais si vous voulez construire une Fortune 500, il vaudrait mieux avoir soit un coup plus bas pour la même qualité, soit mieux répondre au besoin

  • Rien n’est plus fiable qu’Amazon, sans compter les autres bénéfices comme les commentaires clients, les prix les plus bas, les délais de livraison les plus courts. Pourquoi chercher ailleurs ?
  • Si vous ne regardez la télé que pour des séries/film alors pourquoi ne pas avoir tous les films quand vous voulez, des séries exclusives, à un prix moins élevé, en ayant Netflix ?
  • Pourquoi payer un taxi 30€ quand on peut payer moitié prix pour un Uber ?
  • Pourquoi payer pour envoyer des SMS quand je peux en avoir en illimité avec Wats’app ?
  • Pourquoi payer 5 000€ pour un site internet, qui prend plusieurs semaines pour se faire, qui n’est pas à mon gout, alors que je peux m’en faire 1 tout seul, en une après midi, et gratuitement avec WordPress ?

Et je ne parle même pas de Apple, PayPal, WalMart, et autres. Certaines entreprise ou produit/service avait une différentiation mais n’en n’ont plus, et pourtant continuent à vendre et à récupérer des bénéfices, pourquoi ?

 

Si vous voulez creer une startup ou une entreprise, je publierai prochainement un PDF où j'expliquerai comment réussir chaque étape (par exemple, pour l'étape 1, il s'agit de l'étude de marché et du test du trompe l'oeil, mais comment le réaliser ?) Je vous expliquerais tout.

Si vous êtes intéressé, vous pouvez tout simplement laisser votre email, et je vous enverrais directement le PDF par mail quand il sera finalisé (un nouvel onglet s'ouvrira, vous ne perdrez pas la page et pourrez reprendre votre lecture juste après) pour ceci cliquez ICI

5) Dernière étape pour creer une startup : Back-End et Follow-Up

Quand vous allez au restaurant en vous propose de prendre une boisson pour patienter ? Au McDonald on vous demande si vous voulez avec frites et coca ? Et même si vous voulez le menu Best-Of ?

Tandis que dans l’industrie automobile, on propose de récupérer votre ancienne voiture à l’argus ! Amazon vous envois des mails à propos de ce que vous pourriez aimer en fonction de vos précédents achats.

Il s’agit du back-end et du follow-up, augmenter la panier d’achat moyen par les boissons, des desserts, des menus plus grands ou la phrase typique « Ceux qui ont acheté X ont aussi acheté Y ». Ou même Apple qui vend ses chargeurs 35€ (minimum) parce qu’une fois que vous avez payé le produit, vous êtes obligé de le charger, et il n’y a qu’un seul type de chargeur, vendu par une seule personne : Apple.

Le but ici est d’augmenter les profits, c’est pourquoi il n’est pas obligatoire pour avoir des clients mais pour construire une start’up, oui. Interchangeable avec le point précédent la différenciation, parce que comme on l’a vu : les restaurants n’ont en général aucune différenciation, et pourtant ils proposent des produits en back-end.

Follow-up signifie fidéliser ses clients, si vous êtes dans le domaine des affaires, ou intéresser par celui-ci, vous avez probablement déjà entendu la phrase : « Il coute moins cher de vendre au client existant qu’aux nouveaux clients. » Et c’est vrai.

 

Voilà, ce guide est maintenant terminé, vous savez désormais quelles sont les étapes à franchir pour atteindre la réussite et construire une entreprise, que vous voulez ouvrir une boutique de quartier ou une licorne. Cet article m’a pris du temps alors si il a pu vous aider de n’importe quelle manière que ce soit, n’hésitez pas à le partager pour récompenser mon travail.

 

Si vous voulez creer une startup ou une entreprise, je publierai prochainement un PDF où j'expliquerai comment réussir chaque étape (par exemple, pour l'étape 1, il s'agit de l'étude de marché et du test du trompe l'oeil, mais comment le réaliser ?) Je vous expliquerais tout. 
Si vous êtes intéressé, vous pouvez tout simplement laisser votre email, et je vous enverrais directement le PDF par mail quand il sera finalisé pour ceci cliquez ICI

Laisser un commentaire