Comment devenir un expert dans un domaine : la méthode 1, 10, 100, 1000

Comment devenir un expert dans un domaine : la méthode 1, 10, 100, 1000

Lorsque l’on commence dans un domaine, dans une tâche précise, il y a des étapes à franchir pour atteindre le statut et pour savoir comment devenir un expert. Cela fonctionne dans tous les domaines, que ce soit en musculation, création d’entreprise, vente, football, tennis, etc.

Plutôt que de se concentrer sur le domaine en lui-même on va se contrer sur un chiffre à augmenter. Chaque étape à ses propres challenges; je vais vous expliquer tout ça dans cet article.

Sommaire :

  • De 0 à 1
  • De 1 à 10
  • Puis 10 à 100
  • Et de 100 à 1000
  • Conclusion : comment devenir un expert
  • Exemple

De 0 à 1

Lorsque l’on commence dans un domaine, on est un parfait amateur, un parfait débutant tant que l’on n’a pas réussi une fois. Cela peut-être de perdre 1 kg, de marquer un but, de faire un ace (tennis), ou encore de réaliser sa première vente.

Tant que l’on n’a pas passé ce stade, on ne sait pas si l’on peut le faire. Si l’on peut atteindre nos objectifs, et encore moins comment le réaliser. Lorsque l’on est expert dans un domaine, on sait exactement quoi faire, comment faire, et même sans réfléchir.

Prenons un exemple que comprendra parfaitement la majorité d’entre nous : lorsque nous apprenons à conduire. La première fois que l’on doit démarrer une voiture, on ne sait pas comment s’y prendre, on ne sait pas jouer avec l’embrayage et la pédale de vitesse, on cale, et on galère beaucoup. Puis, à force de de réessayer on s’habitue et on devient meilleur. Après un moment cela devient tout à fait automatique, et plus que facile.

Le but est de trover la combinaison qui fonctionne. Si l’on veut apprendre à faire un salto arrière, ou sa première vente. Il sera difficile de réaliser le premier succès. Tant que l’on ne l’a pas fait-on ne saura pas le refaire. C’est souvent la phase la plus longue et la plus compliquée, et celle où le plus de monde abandonne. Tant que nous persisterons, et que nous tenterons des combinaisons différentes, alors nous finirons par y arriver. Par contre persister à reproduire exactement la même chose va conduire à un échec. Il faut continuer, mais pas être borné.

On doit tenter, se former, et analyser les raisons de nos échecs puis recommencer. Une fois que l’on a réalisé 1 but, 1 dribble, 1 vente ou encore 1 salto, on sait que l’on peut le faire. Si on a l’a déjà fait une fois, alors on peut le refaire. Le deuxième prendra du temps, mais sera moins long que le temps qu’on a pris pour réaliser le premier succès.

La clé du succès ici : ne pas abandonner, et tester de nouvelles combinaisons aussi souvent que possible en prenant le temps d’analyser les causes de nos échecs.

De 1 à 10

Une fois que l’on a réussi une première fois. Le but est de continuer à tenter en se rapprochant de la même technique que la première fois. On va tenter de réussir 10 fois (et non pas tenter 10 fois, ce qui est très différent)

Article similaire :  Comment investir en bourse (le guide complet)

Lorsque l’on a réussi 10 fois, on peut réaliser le 11ème beaucoup plus rapidement, et avec beaucoup plus de facilité. Il est plus dur de trouver son premier client ou de trouver son second .

Pour arriver à 10 succès il faut passer par 1 et 2. Pour gagner 1 000 000€ il faut déjà commencer par en gagner 1. Le but est de répéter autant que possible, de tenter autant que possible de se rapprocher de la manière dont nous avons eu le premier succès. Lorsque l’on a eu 10 réussites on commence à passer à un niveau pro : pensez aux joueurs qui sont capables de marquer 10 buts par saison, ou une entreprise qui :

  • Gagnes 10 nouveaux clients par jour à 5/10€ de marge : un SMCI
  • Gagnes 10 nouveaux clients par mois à 100€ de marge : un SMIC

La clé du succès ici : le but dans cette étape est de tenter encore autant que possible, mais plutôt qu’essayer de nouvelles combinaisons, on va essayer de reproduire autant que possible la même combinaison que le premier succès. Les mêmes fondamentaux qui nous ont permis de réussir la première fois, de trouver ce qu’ils sont et de les reproduires, même si l’environnement est différent (pas la même personne, pas le même adversaire, pas les mêmes conditions météo logiques, etc.;)

Si vos faites partis d’une équipe, pour se faire remarquer à ce stade il vaut mieux être un gros poisson dans un ne petit étant qu’un petit poisson dans un gros étant. La taille du poisson (vous) ne changent pas, par contre la perception de celui-ci oui.

De 10 à 100

Lorsque l’on arrive à 100, on est considéré comme très bon; mais pas encore comme une légende. Même si la vie, et le challenge devient beaucoup plus facile. On commence à voir le succès dans un domaine comme une seconde nature, comme quelque chose de naturel.

Il faut continuer sur sa lancée; et surtout faire attention à la discipline. Il est facile de se laisser aller par le succès et de ne plus progresser. Il est important de rester curieux et ambitieux, sauf si vous cherchez juste à être bon, très bon, mais pas excellent. Le problème ici est différent des autres étapes, il n’est pas physique (lorsqu’on n’y arrive pas), il devient mental (il faut continuer à persévérer alors qu’on est déjà considéré comme très bons, et que les résultats peuvent nous satisfaire).

La clé du succès ici : Rester curieux, ambitieux et discipliné. Cherchez à nous challenger pour tenter de battre un record, un collègue ou une ennemie.

De 100 à 1000

Finiee la récréation, ici on devient excellent, et peut-être même une légende. Cela fait maintenant des mois voir des années où l’on se bat pour atteindre ce niveau. C’est le moment de regarder en arrière et de voir le chemin parcouru. C’est cette émotion qui doit nous faire continuer; pour avoir la force de continuer il faut vouloir que notre nom soit écrit dans les mémoires comme étant un des meilleurs, et un des plus grands travailleurs; porté sur l’effort.

Article similaire :  Comment s’améliorer et se perfectionner dans n’importe quel domaine : anglais, finance, relations, santé, musculation, etc..

Ici on trouve les meilleurs, ceux qui sont considéré comme des légendes dans leurs domaine. Michael Jordan, Maradona, Michel Jackson, Robert Greene, Steve Jobs, et bien d’autres.

La clé du succès ici : on ne fait plus tout ça pour battre son adversaire; on fait tout ça pour nous, pour devenir une légende, pour rendre fier celui qui a commencé, et a réussi pour la première fois.

Conclusion : comment devenir un expert

Il n’y a que 4 étapes qui nous séparaient d’être une légende. Chaque étape possède ses challenges et une manière différente de les relever.

Il est possible que la manière de compter soit différente, à ce moment il est intéressant de changer l’horizon de temps. Par exemple si vous êtes Youtubeurs, des 1 000 abonnés est plutôt bas pour être une légende. Mais vous pouvez partir sur 1 000 abonnés par jour. Et rajouter un palier de 10 000 abonnés par jour.

Le plus important est de se concentrer sur 1 mesure, un chiffre, une action que nous ferons mieux que personne. Les autres qualités nécessaires suivront. Pour l’exemple du Youtubeurs ce sera le nombre d’abonnés ou de vues, pour un chef d’entreprise ou un commercial ce sera le nombre de clients réguliers. Pour quelqu’un qui peut avoir un beau physique ce sera d’augmenter le ratio poids/taux de gras.

Il est également possible de réaliser cette méthode dans plusieurs domaines en même temps; mais il ne faut pas oublier que lorsque l’on divise sa concentration, et son attention, on divise souvent son progrès.

Exemple :

Lorsque l’on apprend à marcher. On commence par observer comment les autres le fond puis on essaye de nous-mêmes. Dans la grande majorité des cas la première fois n’est pas probante, on arrive même pas à faire 2 pas. Puis, à force de tenter, on arrive à en faire 5, puis 10. Aujourd’hui nous avons des milliards voire même des billions de pas à notre actif pour la plupart d’entre nous, et pour tous ceux d’entre nous qui avons cette chance. C’est désormais un geste qui ne demande même plus de réflexion pour s’exécuter.

Tout est identique, nous démarrons toujours avec une expérience de 0, même la personne la plus douée que l’a connaissance dans le domaine en question. Il faut commencer par 1 pour arriver à 1000 et le plus tôt est le mieux.

Laisser un commentaire