Conseil startup : 2 astuces qui vont changer la vie de votre startup

Et s’il y avait un conseil qui faisait toutes la différence ? Un conseil qui aurait été utilisé par Air Bnb, Stripe, et la plupart voir la totalité des startups qui ont réussis jusqu’à avoir une très grande valorisation. Quel est ce conseil star tup ? Qui a été popularisé par Paul Graham de YCombinator, le célèbre incubateur américain.

Conseil Startup #1 : Croissance hebdomadaire

Quand ils arrivent à YC ont conseil les entrepreneurs de choisir un taux de croissance hebdomadaire. Cela paraît être simple mais c’est très efficace, avant de voir pourquoi nous allons détailler un peu.

Quand on parle de croissance hebdomadaire, on parle d’avoir plus de traction (=le nombre de clients); bien qu’il serait intéressant de regarder plutôt le revenu.

C’est important parce qu’une entreprise qui augmente seulement de 5% par semaine est 12 fois plus grosses au bout d’1 an, 159 fois plus en 2 ans. Donc si la première année elle ne gagne que 100€ par mois, en 1 an c’est 1 200€ et en 2 ans 15 900 €. Je vous laisse imaginer la 5ème année.

Conseil startup : 2 astuces qui vont changer la vie de votre startup
Evolution par semaine et effet cumulés chaque année sur 5 ans

 

Les startups qui réussissent sont en général entre 5 et 7% de croissance par semaine ce qui est déjà exceptionnel. À 10%s ce sont en général les meilleurs.

Comme on peut le voir sur l’image, ce n’est donc pas de là où on part qui est important, mais à quelle vitesse on progresser. Entre 1% et 10% par semaine cela ne représente pas une grande différence. Par contre sur 5 ans cela fait une différence entre un échec et la réussite d’une des plus grandes startups et entreprise au monde.

Article similaire :  Une doctrine simple mais indispensable pour réussir sa vie

Conseil startup #2 : comment correctement utiliser la croissance hebdomadaire

Chaque semaine il faut se fixer un objectif que l’on pense atteignable en matière de croissance et essayer de le toucher. Cela permet de mettre en place beaucoup de choses comme nous l’explique Paul Graham dans son essai en anglais. (http://www.paulgraham.com/growth.html).

Action plutôt que procrastination

Souvent les fondateurs, et entrepreneurs. D’ailleurs peu importe que ce soit dans le domaine des affaires ou quelque chose de plus personnels comme se mettre au sport. Souvent on se met à penser à la stratégie sans pour autant passer à l’action. On cherche un nouveau plan, ou une amélioration de celui-ci existant mais qui n’arrive jamais : voilà comment on perd des mois et mois à « réfléchir ». En se fixant un objectif d’entre 5% et 10% d’augmentation chaque semaine on est obligé de passer à l’action et de réfléchir comment le faire, et vite.

Les investisseurs aiment la croissance

Pour une startup, c’est bien souvent les signes de traction qui indique qu’une startup est en train de réussir. Parce que cela montre notamment que non seulement le produit convient au marché, que l’entreprise sait comment communiquer et convaincre des clients potentiels de devenir clients. Et en plus les clients sont fidèles (le taux de croissance était de faire 5 à 10% en plus, il faut donc garder ce que l’on a déjà gagné).

En général quand on n’a pas encore touché 5 à 10% de croissance c’est que l’on ne sait pas encore si le produit convient au marché, comment trouver des clients potentiels, les convertir ou les garder.

Article similaire :  4 conseils d'un entrepreneur multi-millionnaire pour faire fortune

Trouver de nouveaux moyens

Imaginons que l’entreprise en question possède une base de clients fidèles de 100 personnes. 10% d’augmentation signifie Avoir 110 clients et 10 nouveaux clients fidèles. Mais quand cette même entreprise aura 100 000 clients. 10% représenteront 10 000 personnes ! L’entreprise au fur et à mesure de son évolution va non seulement devoir être plus efficace. Mais en plus trouver de nouveaux moyens pour communiquer et trouver de nouveaux clients potentiels.

Ne prennons pas en compte les chiffres net, prenons les signaux

Comme on a pu voir sur l’image ci-dessus. Avec un taux d’augmentation de 5% par semaine l’entreprise peut démarrer en gagnant 1€ la première année, 12€ la deuxième, mais plus de 300 000€ la 5e. Et 100 milliards la 10ème année (même si au bout d’un moment une entreprise aura touché presque la totalité de son marché cible et ne pourra que difficilement augmenter, comme Google qui comptabilité plus du 3/4 des recherches internet).

En gros, l’évolution détermine tout, et c’est à cela que nous devons prêter attention.

Laisser un commentaire