image émotionne colère. 2 stratégies imparables pour maîtriser sa colère

2 stratégies imparables pour maîtriser sa colère

On peut s’énerver par rapport à un événement, par rapport à quelqu’un d’autres ou même par rapport à soi-même ! Cependant il existe une méthode pour éviter de s’énerver et maitriser sa colère. C’est ce que j’ai personnellement utilisé pour ne plus m’énerver. En tout cas pas dans des circonstances qui ne le nécessitaient pas. Ce n’est pas dû au stress ni à quoi que ce soit, cela est dû à notre réaction aux choses extérieures, aux choses que l’on ne peut pas contrôler !

Quelquefois nous sommes poussés à bout ! Inconscient ou consciemment par la personne qui nous rend rouges de rage… Et à ce moment-là il est nécessaire d’entreprendre une deuxième stratégie que nous allons également voir dans cet article, pour contrôler sa colère.

Si vous voulez atteindre tous vos objectifs (finance, relation, & santé) j'ai mis en place un guide gratuit, et complet pour y arriver : cliquez ICI.

Sommaire :

  • Stratégie 1 : Pourquoi positif et pourquoi négatif
  • Stratégie 2 : Prendre l’air et être seul
  • Conclusion : comment maîtriser sa colère ?

Stratégie 1 : Être positif et se poser les bonnes question

En réalité notre colère ne vient pas des événements en eux-mêmes mais de notre réaction envers ces mêmes événements. C’est pourquoi quelques fois il se peut que deux personnes de même âge et de métier équivalent se retrouvent à vivre la même situation mais avec une réaction différente ! Comment est-ce possible ? Imaginons trois collègues en balade en voiture, et malheureusement ils font un accident. Il est possible que l’un des passagers soit heureux que personne n’ait rien, même si la voiture est bonne pour la casse, par contre l’autre en colère alors parce que sa soirée a été gâchée ! Il n’a rien et ce n’est même pas sa voiture qui a été détruite ! Ça ne vous rappelle pas un certain évènement de votre vie .

Être positif et voir le positif de toutes choses

Il y a plusieurs explications à cela que l’on peut utiliser pour contrôler nos émotions, et en particulier notre colère. La première explication est qu’il faut toujours voir ce qu’il y a de positif, il faut se concentrer sur ce que l’on a ! Et si vous lisez ces lignes, c’est que vous êtes en vie, ça fait déjà 1 ! Vous respirez, peut-être pas de vous-même mais oui ! Vous avez un toit . Un lit ? Un ordinateur ?

Article similaire :  Ecrire l'article parfait qui va augmenter le trafic de votre blog

Ce ne sera pas facile de changer du jour au lendemain à devenir quelqu’un qui voit le positif des situations, mais en se forçant, au bout de quelques jours on peut apercevoir les premiers résultats et au bout de quelques mois c’est un style de vie différent. Imaginons que vous avez des enfants en bas âge et qu’ils ont mis de la peinture partout. Si vous vous énervez parce qu’il va falloir tout nettoyer c’est une mauvaise pensée et celle de quelqu’un de négatif ! Y a-t-il un positif à tout cela ? Au mois ils s’amusent avec de la peinture et ne passent pas tous leurs temps devant les écrans. C’est d’ailleurs également l’occasion de nettoyer toute la pièce voir même toute la maison, et puis après tout, ce n’est que de la peinture.

Se poser les bonnes questions

J’écrivais dans un article récemment que notre comportement et notre discipline (agir ou non) dépend d’un pourquoi. Il y à toujours un pourquoi et toujours une raison :

  • Pourquoi as-tu fait la lessive ? – Je n’avais plus de vêtement
  • Pourquoi as-tu mangé fast-food ? – Je n’avais pas envie de cuisiner

Si l’on demande aux gens pourquoi ils ont fait quelque chose ils répondront par des choses qui leur ont prouvé qu’ils devaient le faire. Et inversement lorsqu’ils n’ont pas fait ils trouveront des raisons : « J’étais fatigué », «  c’était trop cher », etc. En réalité on s’énerve parce que’inconsciemment on se pose la question «  pourquoi je devrais m’énerver ». Et la réponse peut-être « il/elle m’a manqué de respect ! », « ça m’arrive tout le temps », ou encore « On ne peut jamais être tranquille ».

Or si l’on ne veut pas s’énerver il faut simplement se poser la question : « pourquoi je ne devrais pas m’énerver ? ». Les réponses peuvent être diverses : « Il/elle ne l’a pas fait volontairement », « ça ne vaut même pas la peine ».

Regardez autour de vous et demandez aux gens qui restent calmes dans des situations où vous vous seriez énervé pourquoi eux, ils ne le font pas. Vous verrez par vous-même !

Image bonhomme en colère. 2 stratégies imparables pour maîtriser sa colère

Stratégie 2 : Prendre l’air et être seul

Quelquefois on est poussé à bout, on a beau essayer de penser à autre chose, aux raisons qui nous pousseraient à rester calme mais ça ne suffit pas ! Cette personne continue à nous injurier ou à nous parler sur un ton qui ne nous plaît pas. Peut-être également que chaque fois où on voit un certain objet ou que l’on se rend à un certain lieu, voir que l’on voit une certaine personne alors tous la rage remonte !

Article similaire :  Cet article sur la bourse de Paris vous empêchera de perdre !

Concernant la colère qui est liée à des lieux ou à des personnes. Il faut briser le schéma actuel; pour le moment notre cerveau relit et fait un ancrage entre un événement négatif et une visuelle. Il n’y a que deux solutions, soit il ne faut plus voir cette personne, ce lieu ou cet objet (mais ce n’est pas toujours possible). Donc il faudra retourner sur le lieu, parler à cette personne, etc. Dès que nous nous sentirons prêts, de cette façon le cerveau va relier la visuelle à autre chose et les résultats arriveront plus vite que prévus.

L’autre solution consiste à prendre l’air, prendre du recul. La colère est nourrie par un événement, et plus il est persistant plus cette dernière augmentée; lorsque nous sommes loin de la scène, et loin de l’élément déclencheur le niveau rabaisse et revient au normal. C’est un des meilleures méthodes pour contrôler la colère.

Conclusion : comment maîtriser sa colère ?

Nous avons vu plusieurs stratégies en réalité pour maitriser sa colère, premièrement il est important de toujours voir le positif des choses, et de se poser la question : « pourquoi je devrais rester calme » plutôt que « pourquoi je devrais m’énerver ». Ce sont des questions inconscientes que l’on doit penser volontairement. Ensuite il peut être intéressant d’affronter la source de la colère si elle persiste dans le temps, et sur le moment la meilleure stratégie est de prendre du recul avec l’Élément déclencheur de celle-ci. Faire une promenade peut sauver beaucoup de choses.

Si tu vous intéressés par l'atteinte de vos objectifs (finance, relation, santé) via les actions massives, la motivation, & la discipline; mais que vous ne savez pas comment vous y prendre, vous pouvez accéder au guide gratuit que je propose en cliquant ICI.

Laisser un commentaire